Le nouveau venu haut de gamme Franck Dubarry : Tout sauf du commercial

By Montredo in Lifestyle
décembre 17, 2020
Le nouveau venu haut de gamme Franck Dubarry : Tout sauf du commercial

Ce qui est passionnant dans l’industrie horlogère, ce sont toutes les marques de montres indépendantes qui fabriquent des pièces en se basant uniquement sur leurs propres idées et en se détachant complètement des conventions et des règles.

Pour nous, la marque Franck Dubarry figure également dans cette liste. Bien que la marque suisse n’ait été fondée qu’en 2015, elle s’est déjà constitué un impressionnant catalogue de montres. La formule de son succès est la suivante : complications maison, qualité Swiss Made et design d’avant-garde.

Le cerveau éponyme derrière la marque

Franck Dubarry, un touche-à-tout d’origine française qui a passé son adolescence en France mais qui habite maintenant Genève, Miami ou Buenos Aires, n’est certainement pas un inconnu dans le domaine de l’horlogerie. Il est intéressant de noter que ceux qui regardent son parcours de plus près comprendront rapidement comment la marque Franck Dubarry est née et pourquoi elle est telle qu’elle est aujourd’hui.

C’est en 1997 que Dubarry a fondé la marque de montres TechnoMarine, qui existe encore aujourd’hui et qui a été l’une des premières à emprunter des voies assez peu conventionnelles. En utilisant des céramiques colorées, des diamants, des cuirs exotiques et des plastiques, la marque a non seulement fait sensation au début des années 2000, mais elle a également ouvert un nouveau marché totalement inexploité. TechnoMarine s’est ainsi imposée comme une marque de montres non conventionnelles pour les individualistes à la recherche de quelque chose d’un peu hors du commun. Toutefois, fidèle à la devise “Arrêtez tant que vous êtes en avance”, M. Dubarry s’est retiré des activités de la marque en 2007, au plus fort de son succès, après plus de 10 ans et plus de 2,5 millions de montres vendues.

Nouveaux projets – Même philosophie

On parle de 10 ans : C’est la durée pendant laquelle la clause de non-concurrence a été en vigueur, empêchant Dubarry de redevenir entrepreneur dans le secteur de l’horlogerie. Cependant, grâce à une brève collaboration avec Apple en 2014 (qui bricolait leur projet Apple Watch) à l’époque, la période a été réduite à 8 ans – avec l’accord de TechnoMarine bien sûr. Dubarry semble donc être revenu sur le devant de la scène horlogère en 2016 en présentant sa nouvelle vision de l’horlogerie moderne.

Les Collections

Si vous vous décidez aujourd’hui pour une montre Franck Dubarry, vous verrez qu’elle se résume à trois collections, répondant à des demandes fondamentalement différentes : une pour les amateurs de sports nautiques, une pour les geeks de la technologie horlogère et une pour les grands voyageurs.

Diver

Comme il sied à toute marque de montres reconnue, Franck Dubarry propose une collection dédiée de montres de plongée. Les grandes aiguilles des minutes et des heures sont décorées d’un motif de tatouage maori, tandis que la lunette spéciale est en carbone composite. Le cadran squeletté est fait d’une résine époxy translucide innovante, représentant une nouveauté dans l’industrie horlogère suisse.

Un autre point fort est la grande date en dessous de 12 heures, qui permet de voir les disques de date grâce au cadran squeletté. De plus, ce qui pourrait ressembler à un bracelet en cuir de crocodile au premier abord, est en fait un bracelet en caoutchouc Elastogator qui ne fait pas obstacle à l’étanchéité du boîtier de 300m. À l’intérieur du boîtier en acier inoxydable de 43×50 mm, le calibre maison DD 14580.

Crazy Wheel

La collection Crazy Wheel est l’une des inventions maison mentionnées au début de cet article, que l’on ne trouve que chez Franck Dubarry. Ce qui peut sembler incroyable à première vue, se révèle pourtant étonnamment simple en y regardant de plus près.

Le calibre CW0405 intégré est doté d’une complication “heure de vol”, qui repose sur un module développé par l’entreprise elle-même. Il tourne à 360° en 60 minutes, tandis que les heures et les minutes sont affichées sur un sous-compteur intégré qui tourne sur un pont autour du cadran. Au total, 63 composants sont nécessaires pour rendre ce système techniquement réalisable.

Ce qui peut paraître insurmontable en théorie semble d’autant plus fascinant en réalité:

Fileteado GMT

Les modèles de la collection Fileteado GMT sont, en quelque sorte, une déclaration d’amour de Dubarry à la capitale argentine Buenos Aires. En effet, les premiers immigrants italiens des années 1930 ont utilisé ce style de peinture Fileteado coloré, soulignant les lignes stylisées, les fleurs et les vrilles.

C’est précisément ces éléments de design que Franck Dubarry a essayé d’incorporer dans ces montres avec un second fuseau horaire. Les montres Fileteado GMT, la plus extravertie – et aussi la plus noble – des trois collections, utilisent également de l’or rose et des diamants en plus du titane.

L’expertise amène l’excellence

Dubarry connaissait l’importance d’avoir des horlogers expérimentés à ses côtés pour que la marque soit un succès, et avec Dominique Renaud, il l’a prouvé.

Renaud est, sans exagération, l’un des horlogers les plus accomplis, notamment dans le domaine des grandes complications, que l’industrie horlogère a mis en avant. En tant qu’ancien employé d’Audemars Piguet, il a fondé en 1986 et avec son partenaire commercial Giulio Papi (également ancien employé d’Audemars Piguet) une entreprise de production de complications sophistiquées. À la vue des noms de famille, les connaisseurs sauront immédiatement que celle-ci est “Renaud & Papi”. Dans les années 1990, l’entreprise, qui fait d’ailleurs à nouveau partie d’Audemars Piguet, est devenue un fournisseur haut de gamme de l’industrie horlogère de luxe, fournissant à des clients tels que HYT et Richard Mille des chronographes, des tourbillons, etc..

Franck Dubarry chez Montredo

En tant que revendeur agréé, nous avons bien entendu toutes les montres Franck Dubarry dans notre boutique ici. Venez les voir.


Ceci est un article sponsorisé par Montredo pour Franck Dubarry.


Menu