Montres MB&F : Machines temporelles au lieu de montres-bracelets (vidéo)

By Montredo in Videos
mars 19, 2020
Montres MB&F : Machines temporelles au lieu de montres-bracelets (vidéo)

Max(imilian) Büsser connaît très bien l’industrie horlogère. Après sept années chez Jaeger-LeCoultre et sept années de plus chez Harry Winston, Inc. Rare Timepieces (dont il a été PDG dès 31 ans et qu’il a sauvé de la banqueroute), il était enfin temps pour lui de suivre sa propre voie et donner corps à sa propre définition de l’horlogerie.


Maximilian Büsser and Friends

Büsser a fondé la marque sobrement appelée « MB&F » en 2005 à Genève. Cet ingénieur mécanique de formation a, dès ses débuts, abordé la thématique différemment des autres. Il a ainsi rapidement acquis une réputation de franc-tireurs qui interroge principalement les approches communément admises comme incontestables. Büsser dit de ses créations qu’il ne s’agit pas de montres, mais de « machines temporelles » (horological machines). Il explique clairement ce qu’il entend par là plus tard dans la vidéo.


De quels amis est-il question ici ?

Le nom les évoque déjà, mais à qui faites-vous précisément allusion ? MB&F opère certes en tant que manufacture indépendante, mais travaille régulièrement avec d’autres horlogers surdoués afin de pouvoir réaliser ces modèles déjantés. Il s’agit notamment de Stephen McDonnell, Kari Voutilainen ou Eric Coudray (qu’il a connu pendant sa période à JLC) pour ne citer que quelques noms. Vous trouverez d’autres amis ici. La collaboration avec ces derniers a par exemple donné naissance à la Legacy Machine Thunderdome qui a été présentée en 2019 et qui abrite le tourbillon triple axe le plus rapide au monde.

La Legacy Machine Thunderdome
La Legacy Machine Thunderdome


Meet the Manufacturer: MB&F

Responsable de la communication chez MB&F, Charris Yadigaroglou nous a offert une visite guidée de la manufacture. Voyez par vous-même :


Menu