Top 7 (et demi) des Marques de Montres Françaises

By Montredo in Lifestyle
mai 13, 2019
Top 7 (et demi) des Marques de Montres Françaises

FABRIQUÉ EN FRANCE

L’art horloger français a une longue tradition d’excellence et la liste des maîtres français dans ce domaine ne se limite pas à Cartier. Avant même que l’industrie horlogère suisse ne célèbre son triomphe mondial, la France était un célèbre Centre de Haute Horlogerie. Alors que des milliers d’huguenots émigraient, la France perdit la plupart de ses horlogers les plus doués qui partirent en particulier aux États-Unis et en Suisse, qui finit par ravir la première place de la France. Et pourtant, la France avec ses marques de renommée mondiale comme Breguet et plus tard Cartier continue d’être une force dont il faut tenir compte, tant sur le plan technique que commercial. En plus des quelques vrais « Huit Mille » qui ont en partie disparu de la carte aujourd’hui, ou du moins qui n’ont plus leur siège en France, vous trouverez quelques jeunes marques françaises dans la topographie horlogère de la France. Faisons un petit voyage à Charquemont, près de la frontière suisse, avec un arrêt dans le centre horloger français, Besançon, puis à Paris.


7. Michel Herbelin

Charquemont. Le voyage commence à quelques kilomètres de la frontière suisse à Charquemont, un village du Doubs qui surplombe un vaste plateau de montagnes dans l’impressionnant massif du Jura. En 1947, Michel Herbelin fonde sa marque ici. Le modèle le plus célèbre de ce fabricant français est probablement la Newport Yacht Club, une montre nautique avec des plaques de charnière distinctives, présentée dans les années 1980. Un répertoire bien équilibré avec des modèles qui rappellent visuellement les grands classiques du design tels que la Tank de Cartier, la Santos ou la Royal Oak d’Audemars Piguet, elles créent leur propre signature avec une fiabilité à toute épreuve et une pincée d’innovation. 

Dès le début, la ligne directrice fût de produire des montres de haute qualité à un prix attractif en accord avec leur postulat: Une touche de luxe à un prix abordable. Les montres sont généralement équipées de mouvements à quartz du fabricant Ronda ou avec des calibres mécaniques d’ETA. Souvent, ces montres sont parsemées de diamants, ce qui est tout à fait inhabituel dans cette gamme de prix, parfois en dessous de 1 000 euros. Michel Herbelin continue d’être géré de manière indépendante depuis Charquemont.


6. Dodane

Besançon. Comme Charquemont, dans le département du Doubs, à environ 80 kilomètres plus à l’Est se trouve le siège du comté de Besançon, connu comme le centre historique de l’industrie horlogère française. La renommée de Besançon comme la Mecque de l’industrie horlogère française fût si répandue qu’elle est devenue une marque, semblable à la Glasshütte allemande, et a même produit un fabricant sous le nom de Besançon. Ces dernières années, Besançon renoue avec sa grande histoire car la réintégration de quelques marques historiquement significatives apporte une reprise économique à la ville. L’une de ces marques est Dodane. La marque a été fondée en 1857 et s’est rapidement fait connaître en tant que fabricant de montres pilotes et en particulier du chronographe Fly-back destiné à l’usage militaire. Non seulement les montres pilotes, mais aussi les instruments de cockpit pour l’aviation civile et militaire ont été fabriqués sous cette marque. 

En 2013, la marque a été relancée grâce à l’engagement personnel de Cédric et Laurent Dodane, descendants de la cinquième génération, qui ont recommencé à produire dans la tradition de leurs ancêtres. Au cœur de la collection d’aujourd’hui se trouvent les deux chronographes pilotes type 21 et type 23, les deux versions améliorées du légendaire Type XX (Type 20), les chronographes à bord restent également dans le catalogue de la marque. A l’intérieur de ces montres on trouve des mouvements basés sur l’ETA avec des modules chronographes de Dubois Dépraz. En plus de la production de montres robustes et facilement lisibles au service de l’aéronautique, les chronomètres ont toujours été une partie importante de l’image de marque. Aujourd’hui, si vous le souhaitez, vous pouvez faire certifier n’importe quel modèle par le Centre de Contrôle Officiel des Chronomètres de Besançon.


5. Alain Silberstein

Besançon. Nous restons à Besançon pour la suite de notre visite. On peut considérer comme un anachronisme le fait que le centre même de l’histoire horlogère de France, avec un passé remontant au 16ème siècle, ait produit un fabricant comme Alain Silberstein. Les collections de cet architecte d’intérieur hautement qualifié, dont la passion a abouti à la fondation de la marque de montres de luxe à son nom en 1990, sont composées d’un mélange sauvage de formes et de motifs, combinés aux quatre couleurs primaires selon la théorie des couleurs opposées. D’une certaine façon très années 90 et en quelque sorte aussi pop art, on reconnait inévitablement une montre d’Alain Silberstein. Le jeu randomisé (seulement en apparence) de toutes les formes géométriques différentes se détache de toutes les autres. De toute évidence, l’extravagance du style irrévérencieux n’est pas pour tout le monde et les montres d’Alain Silberstein ne visent pas à plaire à tous les goûts. Cependant, l’influence sur les conceptions de montres au cours des 20 dernières années est irréversible – comme en témoigne Swatch (la marque horlogère, pas la société). 

Alain Silberstein a interrompu la production en 2012 mais reste une marque horlogère qui s’est débarrassée de quelques conventions, qui en a inventé de nouvelles et a contribué à la création de montres au cours des années suivantes. Qu’il s’agisse d’une autre société ou de la marque Alain Silberstein, l’habile designer d’intérieur propose des montres inhabituelles – comme la MB & F « LM1 Silberstein », une édition spéciale de l’ancienne montre N ° 1. Parce que les designs d’Alain Silberstein seront probablement toujours des répétitions de la formule de conception unique Silberstein, la marque continue à vivre.


4. L. Leroy

Besançon. Le Roy est un grand nom dans l’horlogerie française. Au XVIIIe siècle, elle joua un rôle important, notamment dans la production de chronomètres marins et navals. La précision exceptionnelle de la montre a valu de nombreux prix au fabricant, qui a pris le nom de Le Roy d’après l’horloger. Des contributions significatives ont également été apportées dans d’autres domaines: avec leur système de remontage automatique, elles ont ouvert la voie à la montre à remontage automatique développée juste 2 ans plus tard par John Harwood. Le groupe Festina redonne vie à l’héritage du célèbre horloger français Basile Le Roy. Le nom Le Roy a été changé en L. Leroy. Le positionnement de la marque s’appuie sur son patrimoine d’entreprise et se place dans le segment haut de gamme avec un accent déterminant sur la fabrication des montres Tourbillon les plus précises possible. Le style est aussi construit sur l’histoire de la marque : les designs inspirés par l’univers nautique comportent une note dominante traditionnelle qui rappelle le langage de style baroque. On trouve aussi bien des cadrans guillochés que des aiguilles bleues, les chiffres de Breguet et des cadrans élaborés découpés.


3. Bell & Ross

Paris. De Besançon, nous nous dirigeons directement vers la métropole de la Seine. Dans l’agitation du mode de vie urbain de cette ville connue dans le monde entier, la place des montres peut ne pas être aussi importante qu’à Besançon ou Charquemont, où l’horlogerie contribue de manière significative à la région, mais les marques de montre dont le siège est à Paris restent inchangées aujourd’hui. La marque Bell & Ross a été fondée en 1992 à Paris et en fait l’un des jeunes acteurs de l’horlogerie. 

Les montres ressemblent à des cadrans d’instruments aéronautiques et c’est exactement ce à quoi la montre d’un pilote devrait ressembler. Leur marque distinctive ce sont les quatre chiffres arabes surdimensionnés qui reposent sur le cadran comme des points d’orientation et ressemblent à la boussole à bord d’un avion militaire. Les couleurs et les formes simples soulignent un choix de conception remarquable qui ne se réinvente pas avec chaque modèle. La persistance définit la force de la marque. Des personnalités du cinéma et de la télévision comme Tom Hanks ou Bruce Springsteen portent une Bell & Ross. La marque a réussi son entrée sur un marché aux normes de qualité élevées, dominé à l’époque par Panerai. Alors que les montres Panerai commencent à environ 4.000 – 5.000 euros, vous pouvez avoir une Bell & Ross pour moins de la moitié.


2. Breguet

Paris. Notre voyage nous emmène d’une marque de montre lifestyle à celle de l’un des plus hauts dignitaires du secteur: Breguet est une marque de montres suisse d’aujourd’hui, dont le siège social est situé à l’Abbaye en suisse et dont le fondateur et l’homonyme était citoyen helvétique. Cependant, les années où Abraham Louis Breguet occupait un atelier dans le 1er arrondissement de Paris ont constitué la période la plus importante de ce fabricant de montres unique dans toute l’histoire de la mesure mécanique du temps. L’impact de ces années a été si durable, que Breguet reste aussi une marque de montres française dans une certaine mesure. 

Mais, revenons sur l’histoire de Breguet. Grâce aux contacts de son beau-père, Breguet, alors âgé de 15 ans, a pu apprendre l’horlogerie à Versailles et finalement ouvert son premier atelier horloger au Quai de l’Horloge. Il a travaillé là pendant plusieurs décennies, et a produit une variété d’inventions révolutionnaires et d’éléments de style qui ont eu une influence si profonde, que des termes tels que Spirale Breguet , aiguilles Breguet et les chiffres Breguet appartiennent à la nomenclature standard de l’horlogerie aujourd’hui. De même, la reine des complications mécaniques, le Tourbillon, et probablement la fabrication de la première montre-bracelet de l’histoire sont créditées à Abraham Louis Breguet. La montre-bracelet avait été commandée pour Caroline Murat, Reine de Naples et sœur cadette de Napoléon Bonaparte. Quoi qu’il en soit, presque tous les membres du clan de Napoléon portaient une montre de poche Breguet, ainsi que Napoléon lui-même. Le who’s who des rois, des familles nobles et des personnages historiques qui ont laissé leur marque sur le temps, s’est appuyé sur les montres Breguet pour leurs besoins de mesure du temps. Parmi les amateurs célèbres citons Marie-Antoinette, Alexander von Humboldt et Winston Churchill. Abraham Louis Breguet est enterré au cimetière du Père-Lachaise à Paris. Vous pouvez vous émerveiller de l’histoire de la marque horlogère au Musée Breguet sur la place Vendôme dans le 1er arrondissement de Paris.


1. Cartier

Paris. Cartier est l’un des fabricants de montres les plus connus, le berceau de pièces iconiques telles que la Tank, la Santos, le Ballon Bleu ou la Pasha et ce, depuis sa fondation en 1847. Bien qu’il soit également célèbre pour les bijoux, Cartier, est et a toujours été l’un des fabricants de montres les plus importants et il a joué un rôle important dans le développement de la montre-bracelet et son ascension vers la domination du marché mondial. Comme la première montre-bracelet du monde est attribuée à Breguet et comme Girard Perregaux est responsable du premier bracelet-montre fabriqué en série, la Cartier Santos est la première montre pilote et peut-être même la première montre-bracelet diffusée dans le commerce. C’est certainement la montre qui a inauguré le grand triomphe de la montre-bracelet sur la montre de poche au début du 20ème siècle et – après avoir été initialement l‘accessoire ultimes pour les dames – Cartier a fait des bracelets montres le compagnon à la mode pour les messieurs. Comparé à d’autres fabricants, Cartier s’est toujours distingué des autres marques en se concentrant sur le look. Ce qui lui a donné un avantage décisif sur les autres marques qui se sont moins intéressées au look et presque exclusivement à la fonctionnalité et à la précision. Le port d’une Cartier était presque une étiquette dans certains cercles. Greta Garbo et Grace Kelly avaient une Cartier, ainsi que Cary Grant et Andy Warhol.


and a half… Jaeger-LeCoultre

Paris. On sait que Jaeger-LeCoultre, l’une des plus importantes marques horlogères suisses, est née du fabricant de mouvements LeCoultre et d’Ebaucheur Jaeger de Paris. Mais, attribuer à l’atelier de Jaeger de Paris le seul rôle de « leader », ne rend pas justice à son importance, parce que certaines inventions importantes sont attribuables à la fraction Franco originale de la marque de luxe suisse d’aujourd’hui. Par exemple, l’Atmos, la première montre qui a tiré son énergie des différences de pression en relation avec des fluctuations de température minimales, a été développée par Jaeger. L’Atmos est ainsi – si l’on veut- le mécanisme de fonctionnement, qui se rapproche le plus du mythe du perpetuum mobile, inégalé par toute autre montre. L’importance qui a été attribuée à la production de petites montres est également une réussite de Jaeger qui a conduit la marque à fabriquer la plus petite montre mécanique de l’histoire et à ce jour. Encore aujourd’hui, la production de boîtiers petits et plats fait partie intégrante de l’ADN de Jaeger-LeCoultre.


Menu