Les montres Bomberg : Des montres suisses pour une nouvelle génération de passionnés d’horlogerie

By Montredo in Lifestyle
novembre 25, 2020
Les montres Bomberg : Des montres suisses pour une nouvelle génération de passionnés d’horlogerie

Malgré tous les pronostics pessimistes, les montres mécaniques continuent d’exercer une fascination ininterrompue sur les millénials – même à l’époque de smartwatches & co. Cependant, il y a montres mécaniques et montres mécaniques et les jeunes groupes cibles ont souvent leurs propres idées sur ce qu’une bonne montre mécanique doit apporter de nos jours. La jeune génération d’amateurs de montres, en particulier, se concentre sur d’autres aspects : logiquement, l’accent est mis sur le prix abordable. Mais surtout, c’est souvent un concept novateur qui dépasse le courant dominant qui fait pencher la balance.

David Sanchez, PDG de Bomberg Watches, a non seulement détecté ce créneau pour lui-même, mais il l’a également occupé avec succès. Sa recette du succès repose sur une fusion de l’ancienne et de la nouvelle école, c’est-à-dire le meilleur des deux mondes, et une pincée de provocation. Cela se voit déjà dans la marque, qui est un mot-valise de « Bomb » et de « Berg » (le mot allemand pour montagne, en référence à l’origine suisse).

Un nouveau venu suisse avec un message

Les montres Bomberg peuvent à juste titre être considérées comme un nouveau venu. Fidèle à la devise « La créativité est la capacité de penser en dehors des sentiers battus », la marque a été fondée en 2012 par Rick De La Croix. Son intention était de donner un nouveau souffle à un secteur qui est surtout connu dans le monde entier pour son histoire séculaire, mais moins pour son inventivité – une question à laquelle M. De La Croix voulait s’attaquer.

Aujourd’hui, après 20 ans dans le secteur, David Sanchez est à la tête de l’entreprise. Après dix ans au sein du groupe Festina et quatre autres années avec Maurice Lacroix, M. Sanchez connaît le secteur sur le bout des doigts et a finalement pris lui-même la direction de la jeune marque en tant que vétéran de l’industrie horlogère. C’est également lui qui a contribué à transformer Bomberg d’une simple marque de montres en une marque lifestyle, car le catalogue de la marque comprend non seulement des montres, mais aussi de nombreux bijoux et accessoires, tels que des bracelets, des bagues et des porte-clés.

L’ADN de Bomberg  

Il y a trois piliers qui font de Bomberg ce qu’il est aujourd’hui :

En avoir pour son argent

Il n’est pas toujours facile d’admettre ses propres forces et faiblesses. Dans le cas de Bomberg, cependant, c’était la meilleure décision à prendre, car ce n’est que par un processus d’essais et d’erreurs que la marque a réussi à comprendre parfaitement son créneau actuel (et donc son marché actuel). Le résultat : Des montres de luxe exceptionnelles et abordables entre 500€ et 2 000€.

Bien que la marque soit un excellent exemple de l’horlogerie de la nouvelle école, elle ne peut pas non plus nier totalement les méthodes de la vieille école, surtout en ce qui concerne la qualité. Ainsi, toutes les montres Bomberg sont exclusivement Swiss Made, ce qui signifie que 60 % des coûts de production de la montre et du mouvement sont générés en Suisse.

Celui qui pense maintenant « Attendez une seconde, il y a plein de montres dans cette gamme de prix » n’a bien sûr pas tort. La différence, cependant, réside dans le fait qu’elles sont toutes assez classiques et traditionnelles dans leur approche – deux termes qui n’apparaissent pas dans le vocabulaire de Bomberg. En fait, l’élément central dans l’ADN de Bomberg reste l’expression créative, que d’autres marques de montres suisses extravagantes pratiquent généralement à des prix épouvantables. Cela nous amène au deuxième pilier.

Design et Créativité

En fin de compte, les montres Bomberg sont un exercice d’équilibre entre deux aspects apparemment contradictoires : la rationalisation (pour rester dans la fourchette de prix mentionnée) d’une part et une créativité maximale d’autre part. Deux sources d’inspiration en particulier jouent ici un rôle prépondérant. Premièrement, le monde créatif et coloré du tatouage est devenu une source d’inspiration. Après tout, ce n’est pas pour rien que le slogan de la société est « Tattoo your Desire ».

En outre, il existe des influences nationales de divers pays, qui façonnent des collections entières sur le plan stylistique, le Mexique en étant un exemple notable : Dans la culture mexicaine, par exemple, la mort est rencontrée moins avec crainte et humilité que sous nos latitudes, mais avec des festivités (comme en témoigne le Día de los Muertos annuel). C’est pourquoi de nombreuses montres arborent des éléments mexicains comme des crânes, qui sont intégrés dans les cadrans les plus colorés. Une combinaison qui ne manquera pas d’attirer l’attention de tous.

Provocation

Avec des slogans tels que « Leaders Not Followers », la marque a délibérément décidé d’attirer l’attention. Bomberg ne sait que trop bien que ce message ne sera pas reçu de la même façon par tout le monde, mais c’est exactement le but recherché : que cela plaise ou non.

Telles montres, tels Ambassadeurs

Tout comme les montres, les ambassadeurs de la marque Bomberg sont tout sauf ordinaires. Tout a commencé avec Chris « Birdman » Andersen, l’un des pros de la NBA les plus tatoués (si ce n’est le plus) que la ligue ait jamais vu. Le musicien reggaeton américain Nicky Jam et les deux artistes martiaux Claudia Gadelha du Brésil et Callum Smith d’Angleterre sont également des visages de la marque, car leur style de vie inhabituel reflète parfaitement l’éthique et l’image de soi de Bomberg.

Les montres de Bomberg : pas pour tout le monde

Bomberg n’est certainement pas une marque destinée au grand public. En fait, il s’agit plutôt d’une attitude en fin de compte : Ces montres sont des outsiders qui se rebellent dans le monde de l’uniformité et des montres qui se caractérisent par un langage de design vraiment unique. Au lieu d’être un petit poisson dans un grand étang, Bomberg préfère être un gros poisson dans un petit étang : En créant un nouveau créneau, Bomberg a créé quelque chose pour les jeunes amateurs de montres qui s’intéressent à ce qui sort des sentiers battus.

Le succès prouve que David Sanchez a raison : La marque connaît une croissance constante et vend plus de 10 000 montres par an dans les pays du monde entier – et ce n’est pas fini.

Cliquez ici pour voir notre sélection de montres Bomberg.


Il s’agit d’un article sponsorisé par Montredo pour Bomberg Watches.


Menu